L'énergie en camping car (partie 1)

Dans cet article, nous allons examiner le cœur énergétique de nos camping cars.

Le problème de l'électricité en camping-car est peut-être le plus complexe à traiter. Le problème se pose en particulier pour ceux qui veulent se déplacer et vivre en camping-car. Qu'allons nous utiliser à bord comme accessoires ( climatiseur, micro-ondes, ordinateur, sèche cheveux...) ? Comment gérer l'hiver ? Ce sont quelques-unes des nombreuses questions à se poser.

Joël (Joël & Annie – camping­car. Anéjo), après l'article sur l'interview, nous propose un article qu'il a écrit sur l'énergie.

Je lui laisse la parole :

Je suis un technicien pur et « dur » mais je vais faire l’effort de me mettre au niveau des néophytes, je sais, je sais,  l'électricité c'est pas facile surtout à ce niveau car maintenant l'électronique est de mise partout .

 

Schéma généraliste de l'installation électrique d'un camping-car.

Ici le schéma du dessus modifié : c'est celui que j'ai monté sur mon Rapido 786F de 2004 ; essayez de ne pas voir l'ensemble mais élément par élément. Le principal étant bien sur le circuit de charge depuis l'alternateur et le B+ .

La partie blanche sous le relais frigo  était  l'emplacement du relais commutateur de charge, c'est là que la modification doit se faire pour modifier la charge de la (les) batterie (s) cellule. A droite il y a le shunt pour le contrôleur de batterie, car mon 786F ne possède qu'un voltmètre basique. La nouvelle génération de camping-car a en plus un ampèremètre donnant la conso instantanée mais pas ce qui reste dans la batterie (sous réserve, certaines marques se sont améliorées).

je vous pose également le schéma d'un alternateur pour information et compréhension des appellations et même un rappel ou une explication du fonctionnement dudit alternateur. Le stator (3 phases) alimente les 6 diodes rouges (3 pour le - et 3 pour le +). Elles redressent le courant alternatif pour en faire du courant continu (B+ grosse ligne rouge sur le + de la batterie) et (B- grosse ligne noire). Les 3 petites vertes donnent la référence au + régulateur qui donne plus ou moins de tension au rotor par l'intermédiaire des balais ou charbons. La partie bleue après contact (neiman) au travers du voyant (D+) donne au démarrage du moteur une tension au + régulateur qui fait amorcer l'alternateur. Dès que celui ci s'amorce et produit du courant, la tension produite par les diodes vertes est supérieure à la tension du voyant , ce qui fait qu'il s'éteint, là ça charge !!!

Donc j'ose dire qu'un alternateur c'est c*n de chez c*n !! car quand je vois les les pannes d'alternateurs et leurs dépannages, ça me laisse plus que perplexe !!!! mais commerce oblige, faut vendre mon bon monsieur ! bien sûr.

 

Ici schéma d'un alternateur classique :

Donc pour mon Rapido 786F de 2004, mais applicable à la majorité des camping-cars, voici ce qu'il est possible de faire.

 

La première chose à faire est le montage d'un contrôleur de batteries (Victron BMV 600S où autres marques). Il ne faut pas oublier que 2 batteries de 100 A = 200 A, mais que l'on ne peux consommer que 100 A car il ne faut pas descendre en dessous de 50 % de décharge (un peut plus avec les AGM) sinon bonjour les dégâts (c'est le cas de la majorité des camping-cars). Donc seul le contrôleur peut vous donner cette information et vous faire enclencher la recharge.

Au sujet des batteries, mieux vaut 2 batteries de 6V 200 A en série (6 V + 6 V = 12 V, mais 200 A en série avec 200 A = 200 A) que 100 A + 100 A en parallèle = 200 A. Terminé les problèmes de couplage, c'est la solution que j'ai adopté .

Pour améliorer la charge, j'ai prévu le montage suivant ;  le Sterling AB12130 est un chargeur-booster (ou amplificateur) d'alternateur (puissance maxi d'alternateur moteur 130 A), il est alimenté par le B + de l'alternateur (sur la borne ALT) et possède une sortie batterie moteur normale et une sortie batterie cellule. C'est celle qui est amplifiée à 14,4 V (suivant le type de batterie sélectionnée). Il est fonction de la puissance de l'alternateur (de 90 à 210 A). (400€ pour un 130 A) avec sonde température batterie et alternateur (IMPÉRATIF).  Il est géré par un micro-processeur qui recueille certaines informations et avec son programme applique la charge adaptée au moment présent.

Pour complément d'information avec le Sterling AB12130  sachez que le fait de faire tourner le moteur du camping-car au ralenti vous assure une charge d'au moins 30 à 40 A et plus si légèrement accéléré. Mais à 14,4 V et avec 3 états de charge, vos batteries vont péter la santé. Si nécessité de consommation assez importante en 220 V avec un convertisseur, faire également tourner le moteur. Dans ce cas, l'alternateur fournira tout ou partie de la puissance nécessaire. Cela fait 10 ans que je pratique ainsi sur notre voilier .

Les 3 états de charge sont : BULK ou charge maximum (l'alternateur donne le maximum d'intensité jusqu'à 80 % de la capacité de la batterie, puis passe en phase d' "ACCEPTANCE".  C'est là que se fait le remplissage final de la batterie à tension constante et intensité décroissante. Cela peut durer jusqu'à plusieurs heures, suivant le degré de décharge de la batterie ensuite phase de "FLOATING" à 13.20 V qui se tient jusqu'à l'arrêt du moteur .

Le chargeur de mon camping-car étant un 12 – 15 A, je le remplace par un chargeur convertisseur Multi-plus Victron 70A/1600W. Car n'ayant pas de four gaz, je monte un micro-ondes à chaleur tournante (à cause des pizzas) ! hé oui !!!! Ce multi-plus est monté avec une télécommande contrôleur d'intensité. Lorsque les prises de courant sont faibles, cela permet de prendre juste ce qu'il faut pour ne pas faire sauter le disjoncteur et si besoin est, de prendre le complément dans la batterie par l'intermédiaire du convertisseur.

Remarque :  ceci m'est personnel et top niveau au point de vue technique. Mon camping-car est mon point de chute lorsque je viens en France et le confort (à 68 ans) est quand même important. C'est en quelque sorte une copie de mon bateau. 

Pour votre information,  il existe un système complet de marque (REDARC) qui me semble bien adapté aux camping-cars, mais que je n'ai pas testé (le convertisseur n'étant pas incorporé et le chargeur moins puissant).

J’espère que la partie technique est digérable par vous tous. En tous cas je me suis appliqué à être le plus clair possible mais comme dit ma doudou '' je ne suis qu'un infâme technicien ''.

Amitiés à tous .

 

PS - Je donnerai une suite à cet article d'ici quelques temps en expliquant comment améliorer le système existant du camping-car à un moindre coût. Car ce que je vous ai décris est quand même onéreux et techniquement pas à la portée de tout un chacun. Donc un peu de patience !

LIRE AUSSI

Vous avez aimé cet article ?

 

Mini guide camping-car.

 

Téléchargez mon mini-guide dans lequel, vous trouverez des outils et astuces toujours bonnes à prendre.

 

Bonne route...

illustration

OFFERT : mini guide camping-car




Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    blanchemain (vendredi, 27 janvier 2017 18:49)

    très intéressant votre article ,dans mon cas j ai un hymer de 2006 ,avec un ebl99 .Il y a bord un compteur d’énergie ,mais si je fais des modifications ,est que j 'aurais toujours la consommation instantanée et cumulée .Sinon j'aimerai installer un waeco perfect charge dc20 ou dc40 pour amplifier la charge des batteries cellules . J ai ajouté un 2 eme panneaux solaire orientable manuellement ,mais je n'ai pas changer le régulateur d'origine car il pilote le tableau des consommation Je pense si je suis présent ,pour éviter toute surchage ,brancher les panneaux directement sur le plus de la batterie.Qu' en pensez -vous michel

  • #2

    Labatut (lundi, 03 juillet 2017 23:23)

    Bnjours je souhaite recevoire votre mini guide camping car
    Je vous en remerci d avance.

OFFERT : mini-guide camping-car

VIDEOS

Best of

vivre en camping-car, combien ça coûte ?
Gestion administrative de la vie en camping-car
Pourriez vous vivre en camping-car ?
Mythes sur les problèmes de la vie en camping-car.
vivre en camping-car l'hiver

1130 membres


Déjà abonnés !

qui suivent le site.